Comment soigner la couperose ?

comment-soigner-la-couperose

La couperose (ou rosacée) est une maladie cutanée qui touche environ 2 à 3% d’adultes à travers le monde. Les personnes qui en souffrent le vivent souvent très mal et cherchent à y remédier par tous les moyens. Ainsi, une question se pose : comment soigner la couperose ? Afin de traiter cette affection, il est important d’en comprendre les causes, les facteurs la favorisant et de connaître les gestes à faire au quotidien pour ralentir ou stopper son apparition. Pour terminer, je parlerai des cosmétiques naturels efficaces contre la rosacée.

 

Qu’est-ce que la couperose (ou rosacée) ?

rosacee

La couperose (ou rosacée) est une affection qui touche la peau du visage. Elle se caractérise par des rougeurs qui se situent principalement sur le nez ainsi que les joues mais peuvent s’étendre sur le front et le menton. Généralement, les premiers signes surviennent aux alentours de 30 ans. Si la couperose n’est pas traitée rapidement, les rougeurs auront tendances à s’accentuer laissant apparaître des vaisseaux sanguins voire des boursouflures et boutons appelés « acné rosacée ». A des stades très avancé, cela peut s’étendre jusque dans les yeux engendrant une gêne visuelle et des migraines d’où l’importance de ne pas minimiser ce problème.

Dès les premiers signes – rougeurs lorsque vous vous lavez le visage à l’eau, joues roses en permanence… -, il est vivement conseillé de consulter un dermatologue afin qu’il établisse un diagnostic.

Quelles sont les causes de la couperose ?

causes-couperose

Une étude scientifique établit un lien entre l’apparition de la couperose et un dysfonctionnement des vaisseaux sanguins. D’autres causes pourraient être à l’origine de ce problème, à savoir, le démodex folliculorum – qui est une sorte d’acarien invisible à l’œil nu – ou encore une peau fragilisée par des soins non adaptés – l’application régulière de crème à base de cortisone est un bon exemple.

Quels sont les facteurs favorisants la couperose ?

photype-1-2

Les phototypes I (peaux très claires) et II (peaux claires) sont les plus sujets à souffrir de cette pathologie. En effet, leurs peaux est plus fines et sensibles aux diverses agressions extérieures telles que le vent, le froid, les fortes chaleurs… Le facteur héréditaire est également évoqué mais non confirmé par des études. Notons que cette maladie touche principalement les femmes. Toutefois, il est intéressant de noter que les cas les plus graves sont recensés chez les hommes.

Les gestes du quotidien pour éviter la couperose

geste-quotidien-anti-couperose

En règle générale, si vous rougissez facilement, il sera préférable d’adopter les principes suivants :

  • éviter les variations brutales de températures,
  • réduire sa consommation d’alcool – bien que l’alcool ne soit pas la cause de la couperose, en boire régulièrement pourrait l’accentuer,
  • limiter au maximum l’absorption de plats très chauds et pimentés,
  • protéger son visage des rayons solaires en portant un chapeau et une protection solaire,
  • apprendre à bien choisir ses cosmétiques.

Les cosmétiques naturels efficaces contre la rosacée

 

Un soin qui convient à une peau peut ne pas convenir à une autre. Ainsi, certaines personnes peuvent prendre du temps avant de trouver le traitement adapté à leur problème. Toutefois, les huiles végétales et huiles essentielles ont une fois encore fait leurs preuves pour traiter la couperose.

1. Les huiles végétales

huile-vegetale

Parmi les plus efficaces il y aura l’huile de Chanvre, de Carthame et de Calophylle Inophyle. En effet, ces trois huiles sont anti-inflammatoires et améliorent la micro-circulation. Comment bien les utiliser ? L’idéal est de mélanger l’une d’entre elles avec une huile végétale qui vous apportera d’autres bienfaits. Surtout, je vous déconseille d’utiliser l’huile de Chanvre pure car bien que redoutable contre la couperose, elle ne ne suffira pas à maintenir une bonne hydratation de votre peau. Je vous propose plusieurs associations pour obtenir un sérum qui va protéger votre peau et en parallèle calmer vos rougeurs.

  • 14 ml d’huile de Chanvre,
  • 10 ml d’huile de Calophylle Inophyle ou de Carthame,
  • 6ml d’huile de pépin de raisin ou de Macadamia
  • 15 gouttes de vitamine E – il s’agit d’un conservateur naturel.

2. Les huiles essentielles

huiles-essentielles-couperose

En ce qui concerne les huiles essentielles, l’hélichryse italienne fait souvent des miracles, le géranium rosat et la myrte sont également une bonne alternative. Vous pouvez ajouter 10 à 15 gouttes de l’une d’entre elle dans votre sérum. Attention, je rappelle qu’il est important de respecter les doses indiquées*.

Enfin, si vous choisissez d’utiliser de l’hélichryse italienne, il sera important de faire ce qu’on appelle une « fenêtre thérapeutique », c’est-à-dire, qu’il faudra chaque mois arrêter d’utiliser un soin qui en contient pendant environ 1 semaine. (Exemple : utilisation d’un sérum qui contient de l’huile essentielle d’hélichryse = 3 semaines puis 1 semaine de pause en appliquant par exemple une huile végétale sans huiles essentielles).

À Noter

En additionnant huiles végétales et huiles essentielles, vous devriez très vite constater des améliorations. Notez toutefois que la peau prend entre 4 et 8 semaines pour se renouveler, il faudra donc être patient(e). Si votre peau est actuellement intolérante aux soins conventionnels, il est préférable de la laisser respirer pendant quelques temps. Ainsi, je conseille d’arrêter toutes vos crèmes ou sérums afin que votre peau se rééquilibre par elle-même – voir mes conseils en détail. Ensuite, vous pourrez protéger votre peau avec des soins naturels qui seront doux pour la peau.

Dans un autre article destiné à la couperose, j’évoque mes déboires, mes multiples tentatives pour soigner ma rosacée et enfin, je fais un point sur les traitements qui se sont avérés efficaces sur ma peau.

J’espère que me conseils vous aideront à vaincre ce problème.

Pensez à partager votre expérience en laissant un commentaire !


*Attention : les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes, allaitantes ou aux enfants.

Partager cet article

Passionnée par la cosmétique, la santé et soucieuse de l’environnement, j’ai suivi des formations en dermo-cosmétique naturelle, aromathérapie… Créé ce blog ainsi que la marque de cosmétiques naturels et biologiques RemèTerre – clin d’oeil à mon nom de famille. En parallèle, j’aide les personnes à prendre soin de leur peau grâce à des méthodes naturelles. Si vous avez des questions ou besoin de conseils, je serai ravie de vous répondre à travers les commentaires.

Laisser un commentaire