Douleurs menstruelles

douleurs menstruelles

Les douleurs menstruelles portent un nom : « la dysménorrhée ». Ces douleurs qui précèdent ou accompagnent les règles peuvent parfois être un vrai handicape pour les femmes qui en souffrent. Heureusement, il existe des remèdes naturels pour calmer les douleurs. Dans un premier temps, je vais vous présenter les principales causes de ces douleurs puis vous communiquer la liste des aliments à éviter durant cette période et inversement, vous indiquer ceux qui sont à privilégier. Enfin, je vous livrerai des solutions naturelles pour soulager les douleurs. Parmi ces remèdes dont je vais vous parler, j’en ai testé plusieurs qui ont fait leurs preuves.

 

Les causes de la dysménorrhée

 

Les douleurs ressenties dans le bas du ventre ou (et) du dos pendant les règles proviennent la plupart du temps de contractions utérines provoquées par un excès de sécrétion de prostaglandinessubstances également responsables des contractions de l’utérus lors d’un accouchement. Parfois, ces douleurs sont accompagnées d’autres désagréments comme : des migraines, des nausées, des malaises, de diarrhées, de la fatigue.

Soulignons que si malgré les traitements – qu’ils soient naturels ou conventionnels – les douleurs persistent, il est vivement conseillé de le signaler à un médecin. En effet, parfois, ces symptômes sont une sonnette d’alarme ; en cas de problème, plus tôt vous le traiterez, meilleur seront les chances de guérisons.

Je ne m’étendrai pas sur ce point car cela n’est pas le sujet de l’article. Cependant, sachez que vous pourrez facilement trouver des informations complémentaires sur des sites spécialisés en médecine.

Nota bene : Plusieurs études suggèrent qu’une carence en magnésium peut jouer un rôle important dans le syndrome prémenstruel et la dysménorrhée. Aussi, ces études indiquent une corrélation positive entre l’administration de magnésium et le soulagement ou la prévention de ces symptômes. Par conséquent, la supplémentation en magnésium peut s’avérer efficace dans la prévention de la dysménorrhée, du syndrome prémenstruel et de la migraine menstruelle.(1 et 2)

 

Les aliments et boissons à éviter

 

1. Les sucres

sucres

 

 

  • Que ce soit à travers les pâtes, les confiseries et autres aliments contenant des sucres. En effet, l’absorption de sucres fait monter l’insuline entrainant une production de prostaglandines pro-inflammatoires qui sont à l’origine de la douleur.

 

 

 

 

2. Les aliments riches en « mauvaises graisses »

chips

 

 

  • Elles sont présentent notamment dans les chips, margarines, gâteaux industriels.

 

 

 

3. Le thé, le café et autres boissons énergisantes.

thé, café

 

 

  • La consommation de ce genre de boissons engendre un stress pour le système nerveux favorisant ainsi l’arrivée de douleurs.

 

 

4. L’alcool

règles douloureuses

 

 

  • Les femmes consommant des boissons alcoolisées régulièrement seraient plus enclines à souffrir de douleurs menstruelles.

 

 

 

 

Alimentation et boissons à privilégier

 

1. Consommer des aliments riches en oméga-3

soulager douleurs

 

  • Ils sont un moyen efficace de lutter contre la dysménorrhée. En effet, ces acides gras possèdent entre autre des propriétés anti-inflammatoires. Vous pourrez les retrouver par exemple dans certaines huiles, dans les noix, les graines de lin et de chia, les poissons gras…

 

 

2. Les aliments  riches en magnésium

 

fruits secs

 

  • Ce nutriment contribue fortement à réduire les douleurs et autres désagréments de part son efficacité à lutter contre certains troubles comme les spasmes musculaires et la fatigue.  Notons également qu’il est anti-inflammatoire. Le magnésium est présent en grande quantité dans les fruits secs, le cacao, les fruits de mers, les légumineuses…

 

 

 

3. Les tisanes de feuilles de Framboisier

feuilles de framboisier

 

 

 

 

  • Il faudra les laisser infuser une dizaine de minutes. Cette tisane est efficace contre les spasmes en plus d’être anti-diarrhéique – problème rencontré par certaines femmes durant les règles.

 

 

 

 

4. Les tisanes de Persil

persil

 

 

 

  • Elles agissent efficacement contre les spasmes douloureux. Il faudra laisser infuser le persil 10 minutes dans de l’eau bouillante et consommer environ trois tasses par jour.

 

 

 

5. Les tisanes d’Hibiscus

tisane-hibiscus

 

 

  • La tisane d’Hibiscus est un bon remède pour pour traiter les règles douloureuses. Laisser infuser une dizaine de minutes puis boire la tisane. Vous pouvez en consommer plusieurs tasses par jour également.

 

 

 

 Les solutions pour soulager les douleurs menstruelles

 

1. Une bouillotte

bouillotte douleurs menstruelles

 

 

  • Le fait de mettre une bouillotte sur la partie douloureuse va aider à dilater les vaisseaux grâce à la chaleur. De plus, cela va détendre les muscles ce qui agira contre les spasmes. Par conséquent, c’est un moyen très efficace à privilégier dès l’apparition des premières douleurs. Enfin, si vous n’avez pas de bouillotte, la solution est de prendre une douche chaude en insistant sur les parties douloureuses.

 

 

 

2. La relaxation

 

relaxation

 

 

 

  • En prenant le temps de bien respirer, le corps va se détendre, la douleur s’atténuera petit à petit.

 

 

 

 

3. Huile essentielle d’Estragon

 

huile essentielle estragon

 

 

 

  • Cette huile essentielle est connue pour ses propriétés antispasmodiques. Diluez une à deux gouttes de celle-ci dans un peu d’huile végétale (huile d’olive, de tournesol…). Attention, bien qu’efficace, cette huile sent fort.*

 

 

À noter : D’après les chiffres transmis par la sécurité sociale, 50 à 70% des adolescentes ont une dysménorrhée permanente ou occasionnelle. Une fois l’adolescence passée, souvent, les douleurs s’atténuent ou disparaissent en période menstruelle mais ce n’est pas nécessairement le cas.

Parmi ces astuces que je vous ai livrées, les méthodes les plus efficaces sur moi sont la bouillotte, les tisanes de persil et la consommation d’aliments riches en oméga-3.

Et vous, connaissez-vous des remèdes naturels efficaces contre la dysménorrhée ? Si vous testez ceux que je propose, pensez à me laisser un commentaire pour me dire comment cela a fonctionné sur vous.


*Les huiles essentielles sont très puissantes même à petite dose. Il convient de respecter le dosage indiqué et de ne pas en utiliser chez la femme enceinte ni même de les respirer. Penser à vous laver les mains avec du savon après chaque utilisation. Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes : faites toujours un test préalable dans le pli du coude avant d’en utiliser.

Sources :

(1) Le magnésium orale soulage avec succès les changements d’humeur prémenstruels, University Centre for Adaptive Disorders and Headache, Department of Obstetrics and Gynecology, University of Pavia, Italy
(2) Magnesium in the gynecological practice, auteurs : Dr
Pazzini, Dr Di Martino, Dr Pellegrino

 


Partager cet article

Passionnée par la cosmétique, la santé et soucieuse de l’environnement, j’ai suivi des formations en dermo-cosmétique naturelle, aromathérapie… Créé ce blog ainsi que la marque de cosmétiques naturels et biologiques RemèTerre – clin d’oeil à mon nom de famille. En parallèle, j’aide les personnes à prendre soin de leur peau grâce à des méthodes naturelles. Si vous avez des questions ou besoin de conseils, je serai ravie de vous répondre à travers les commentaires.

2 commentaires sur “Douleurs menstruelles

  1. Bonsoir,

    Je tiens à vous dire merci pour la tisane de persil. Dès que je sens que je vais avoir mal je me prépare une tisane avec du persil plat qui a meilleur gout J en prend trois à quatre fois par jour au début de mes règles en plus de la bouillotte et ça va beaucoup mieux.

Laisser un commentaire