Comment prévenir la pseudo-folliculite de la barbe ?

pseudo-folliculite-barbe

Les pseudo-folliculites communément appelés « poils incarnés de la barbe » apparaissent essentiellement après un rasage. Qu’est-ce qui provoque l’apparition des pseudo-folliculites ? Comment prévenir la pseudo-folliculite ? Quelles sont les solutions pour traiter ou prévenir ce problème ? Avant d’y répondre, il est important de revenir sur une description exacte de la pseudo-folliculite.

Qu’est-ce que la pseudo-folliculite ?

poil incarne barbe

La pseudo-folliculite de la barbe est une inflammation d’un ou plusieurs follicules pileux. Cette infection s’étend principalement sur la barbe ou les côtés latéraux du cou. La plupart du temps, cette pathologie est bénigne et apparaît sous forme de papules.  Néanmoins, les follicules endommagés peuvent s’infecter, apparaissent alors des boutons purulents – le pus se développe à la base du poil.

Nota bene : Les personnes à la peau noire (1) ou aux poils crépus sont plus sujets à ce type de problème – voir également l’article sur les poils incarnés.

Qu’est-ce qui provoque l’apparition des pseudo-folliculites ?

pseudo-folliculite

La folliculite commence lorsque les follicules pileux sont endommagés ou lorsque les follicules sont bloqués.

Les trois principales causes de l’apparition des pseudo-folliculites de la barbe sont :

  • un poil rasé trop court : cela va incurver le poil qui va alors repousser sous la peau et déclencher une réaction inflammatoire,
  • une peau trop grasse : le sébum va obstruer les pores et empêcher le poil de pousser correctement,
  • une peau trop sèche : les cellules mortes vont s’accumuler jusqu’à boucher les pores de la peau et bloquer la pousse du poil.

Comment prévenir la pseudo-folliculite ?

folliculite-barbe

Quelques gestes permettent de prévenir la pseudo-folliculite :

  • se raser dans le sens du poil : en effet, le rasage à rebrousse-poil aura tendance à tordre votre poil avec pour conséquence la survenue de poils incarnés,
  • attendre d’avoir une barbe de quelques jours pour se raser : cela laissera le temps au poil de pousser dans le bon sens, sans se courber,
  • préférer un rasoir à une lame ou un rasoir électrique : les rasoirs à plusieurs lames rasent les poils trop courts ce qui est mauvais pour les personnes qui ont tendances à souffrir de poils incarnés, Les rasoirs électriques rasent de « moins près » que les rasoirs manuels, ainsi, cela limite les risques de poils incarnés.
  • éviter de tirer la peau lors du rasage : cela engendre un rasage de trop près et encore une fois, c’est ce qui favorise la survenue de poils incarnés,
  • faire un masque une fois par semaine : cela permettra de retirer les cellules mortes. Le bon geste : une fois par semaine, prenez l’habitude de faire un masque à l’argile vertepour les peaux grasses – et à l’argile blanchepour les peaux sèches – afin de nettoyer votre peau en douceur.  Ainsi, le poil poussera plus facilement,
  • bien hydrater sa peau et avec des produits adaptés : comme évoqué, ci-dessus, les peaux sèches et les peaux grasses sont plus sujettes à voir apparaître des poils incarnés. Par conséquent, il sera important de trouver un soin adapté à votre peau, à savoir, un soin qui va l’équilibrer.

Astuce naturelle :

huile-de-jojoba

L‘huile de jojoba est une huile qui convient parfaitement à la peau des hommes. L’huile de jojoba va permettre d’équilibrer la peau qu’elle soit sèche ou grasse. En l’associant avec de l’huile de nigelle – qui est purifiante et anti-inflammatoire – cela préviendra efficacement la survenue des pseudo-folliculites. Néanmoins, en cas d’utilisation d’une huile végétale, il est vivement conseillé de ne pas utiliser un soin contenant de la cortisone en parallèle. En effet, le fait de mélanger les deux provoquent souvent « un effet rebond ». Enfin, il est à noter qu’une bonne hydratation vient également de l’intérieur. Ainsi, il sera important de boire suffisamment d’eau. La consommation d’eau permet à la fois de prévenir la surproduction de sébumet d’hydrater la peau.

Quelles sont les solutions pour soigner ou venir à bout des pseudo-folliculites ?

laser-pseudo-folliculite-visage

Si vous souffrez fréquemment de pseudo-folliculites et que malgré les gestes conseillés, ci-dessus, ils persistent, voici les solutions qui s’offrent à vous pour les soigner ou en venir à bout :

  • Consulter un dermatologue : en cas d’inflammation, il faudra consulter un dermatologue pour éviter que le problème ne s’accentue et pour qu’il vous prescrive un traitement adapté,
  • L’épilation laser : c’est est un moyen efficace pour traiter la pseudo-folliculite. En effet, en détruisant le poil à la racine, le laser va permettre de supprimer définitivement et efficacement la survenue des poils incarnés de la barbe. Les avantages de cette méthode sont nombreux puisque cela est quasi indolore, ne laisse pas de cicatrices et traite le problème de manière définitive. Bémol : le coût – comptez en moyenne 150€ pour une séance chez un dermatologue – sachant qu’il faudra compter environ 5 séances pour traiter toute la zone de la barbe.

Bon à savoir : La plupart du temps, les poils incarnés finissent par sortir sans aucune intervention. L’idéal sera de « gommer » votre peau – avec un masque à l’argile par exemple – puis de bien l’hydrater jusqu’à la sortie du poil. Il est conseillé de ne pas tenter d’extraire le poil vous même sur les zones du visage. Pourquoi ? Parce que cela pourrait créer des cicatrices ou provoquer une infection pouvant entraîner l’apparition d’un abcès.

En conclusion, si la prévention ne suffit pas, l’épilation au laser sera une bonne alternative ! Si vous avez déjà tenté l’expérience, merci à vous de nous en parler en laissant un commentaire.

Messieurs, retrouvez prochainement d’autres articles pour prendre soin de votre peau ! D’ici là, vous pouvez me poser des questions à travers les commentaires.

Autres articles qui peuvent vous intéresser :


Source :

Pseudofoliculitis barbae, Servicio de Dermatología, Hospital Universitari de Sabadell, Corporació Parc Taulí, Universitat Autònoma de Barcelona, Sabadell, Barcelona, España.

Partager cet article

Passionnée par la cosmétique, la santé et soucieuse de l’environnement, j’ai suivi des formations en dermo-cosmétique naturelle, aromathérapie… Créé ce blog ainsi que la marque de cosmétiques naturels et biologiques RemèTerre – clin d’oeil à mon nom de famille. En parallèle, j’aide les personnes à prendre soin de leur peau grâce à des méthodes naturelles. Si vous avez des questions ou besoin de conseils, je serai ravie de vous répondre à travers les commentaires.

Laisser un commentaire