Comment éviter ou retirer les poils incarnés ?

les-poils-incarnes

Les poils incarnés sont des poils qui poussent sous la peau. Ce phénomène qui touche aussi bien les hommes que les femmes peut entraîner des infections et des cicatrices. Quels sont les symptômes d’un poil incarné ? Comment éviter les poils incarnés ? Comment les retirer ? Avant d’y répondre, commençons à comprendre pourquoi certains poils poussent sous la peau.

Pourquoi certains poils poussent-ils sous la peau ?

poils-qui-poussent-sous-la-peau

Généralement les poils poussent sous la peau suite à un rasage ou une épilation. Par conséquent, on les retrouve la plupart du temps sur au niveau de la barbe, du torse, des jambes, des aisselles et du bikini.  Cependant, d’autres causes sont responsables des poils incarnés. En effet, certaines personnes seront plus touchées que d’autres, notamment les personnes :

  • Aux poils crépus ou bouclés. En effet, ce type de poil est plus enclin à se courber et à pousser dans la mauvaise direction,
  • À la peau sèche car elles vont cumuler les cellules mortes – aussi appelées « peaux mortes ». Ces cellules mortes vont obstruer les pores de la peau et bloquer la pousse du poil.

Les autres causes qui favorise l’apparition des poils incarnés sont :

  • le frottement des vêtements : cela à tendance à épaissir la couche cornée de la peau et à tordre les poils.
  • un excès de sébum : souvent provoqués par des cosmétiques non adaptés qui vont boucher les pores de la peau.

Rassurez-vous, les poils incarnés ne s’infectent pas systématiquement et il existe des gestes pour prévenir leur apparition ou les retirer.

Quels sont les symptômes d’un poil incarné ?

eviter-les-poils-incarnes

Le poil incarné fait son apparition en deux temps :

  1. Dans un premier temps, vous ressentirez des démangeaisons
  2. Dans un deuxième temps, vous verrez apparaître une rougeur.

Enfin, il est à noter que lorsqu’un bouton apparaît avec un poil situé au centre, cela est le symptôme visible d’une inflammation. La partie concernée sera douloureuse et remplie de pus.

folliculite
Exemple de ce qu’on appelle un folliculite

En cas de folliculite ou d’abcès, il faudra consulter un médecin plutôt que d’essayer de vous soigner vous-même et risquer d’envenimer le problème. En effet, un poil incarné peut entraîner une infection et nécessiter d’avoir recours à des antibiotiques.

Nota Bene :

Pseudo-folliculite : c’est le nom exact donné en cas de poils incarnés au niveau de la barbe et du cou – voir l’article.

Comment éviter les poils incarnés ?

les-poils-incarnés-jambes

Si vous êtes sujets aux poils incarnés, plusieurs solutions existent pour prévenir ce problème, à savoir :

  • Exfolier la peau une fois par semaine. Le fait de retirer les peaux mortes va permettre de faciliter la sortie des poils. Si vous avez la peau sèche, je vous conseille d’exfolier votre peau avec du gel d’aloe vera car cela sera plus doux que d’utiliser un gant de crin ou un soin gommant.
  • Hydrater votre peau. Une peau sèche tend à avoir plus de cellules mortes et à boucher les pores empêchant ainsi la pousse du poil.
  • Respecter le sens du poil lors de l’épilation ou du rasage. Le fait de retirer les poils à rebrousse-poil va les faire pousser de façon « anarchique » – dans tous les sens – favorisant ainsi l’apparition des poils incarnés.
  • Privilégier les rasoirs à une lame. En effet, les rasoirs qui contiennent plusieurs lames coupe le poil trop court ce qui augmente les risques d’avoir des poils incarnés.
  • Attendre que les poils soient suffisamment longs avant de vous épiler ou de vous raser. Si les poils sont trop courts lorsque vous les retirez, il y aura plus de probabilité de « casser » les poils.

Enfin, l’épilation laser permet souvent de régler ce problème. Néanmoins, veuillez noter qu’il est déconseillé d’avoir recours à ce type d’épilation si :

  • vous avez des poils clairs,
  • une peau mate.

En effet, dans le premier cas, cela pourrait provoquer des tâches pigmentaires irréversibles.

Comment retirer les poils incarnés ?

retirer-poil-incarne

Les poils incarnés peuvent très bien disparaître après quelques jours ou quelques semaines sans que vous n’ayez à intervenir. Pour favoriser la sortie du poil, il sera utile de suivre les conseils donnés, ci-dessus.

Si le poil ne sort pas après quelques semaines mais qu’il est quasiment à la surface de la peau, vous pourrez tenter de l’extraire de la manière suivante :

  1. Faire un masque à l’argile ou un gommage doux sur la zone où se situe le poil incarné,
  2. rincer à l’eau tiède et essuyer la peau,
  3. retirer le poil avec une aiguille stérile en désinfectant la peau avant et après « l’intervention ». Attention : il faudra légèrement inciser la peau pour accéder au poil. Veillez à opérer en douceur et à ne viser que les poils qui sont quasiment à la surface de la peau.

Le fait de gommer la peau va permettre de retirer les cellules mortes. En rinçant votre peau à l’eau tiède, les pores vont s’ouvrir et cela va faciliter l’accès aux poils incarnés. Pour terminer, j’insiste sur le fait que votre pince à épiler devra être stérilisée avec de l’alcool pour prévenir tout risque d’infection. Enfin, il faudra désinfecter la zone où se trouve le poil incarné avant et après l’intervention. Afin de limiter le risque de cicatrice, il sera important de ne pas s’exposer au soleil après.

À retenir :

Il est vivement déconseillé de retirer un poil incarné avec une pince à épiler car cela favorise les risques d’infection et/ou de cicatrices. En effet, lorsque le poil est extrait à l’aide d’une pince à épiler, cela a tendance à endommager la peau. Suite à cela, elle va s’épaissir et un cercle vicieux commence => la peau sera plus épaisse => le poil aura du mal à pousser. Résultat : vous aurez fréquemment des poils incarnés au même endroit.

À présent, les poils incarnés n’ont plus de secrets pour vous !

Pensez à partager vos astuces naturelles pour éviter les poils incarnés en laissant un commentaire en bas de cet article. Vous pouvez également me poser des questions, je vous répondrai rapidement.

Partager cet article

Passionnée par la cosmétique, la santé et soucieuse de l’environnement, j’ai suivi des formations en dermo-cosmétique naturelle, aromathérapie… Créé ce blog ainsi que la marque de cosmétiques naturels et biologiques RemèTerre – clin d’oeil à mon nom de famille. En parallèle, j’aide les personnes à prendre soin de leur peau grâce à des méthodes naturelles. Si vous avez des questions ou besoin de conseils, je serai ravie de vous répondre à travers les commentaires.

Laisser un commentaire