extraire-aloe-vera

Comment extraire le gel d’aloe vera ?

Utilisé depuis des siècles pour ses bienfaits sur la santé et la peau, le gel d’aloe vera est un « must have » ! En effet, il possède de multiples vertus. On en trouve facilement en magasin bio mais savez-vous qu’il est possible de l’extraire soit même de la plante ? Afin de vous aider à mieux comprendre comment faire et le conserver, j’ai réalisé une vidéo puis des explications écrites que vous pourrez relire tranquillement. Avant d’y venir, je vous propose de découvrir rapidement en quoi le gel d’aloe vera est bon pour la peau et comment l’utiliser.

Quels sont les bienfaits du gel d’aloe vera pour la peau ?

aloe-vera

Le gel d’aloe vera est riche en vitamines A, C et E et en sels minéraux – zinc, magnésium, sélénium… – ce qui en fait un excellent antioxydant.

Il est généralement utilisé pour ses vertus :

  • Cicatrisantes : il est efficace contre les vergetures ou autres cicatrices.
  • Sébo-régulatrices : régulateur de sébum, le gel d’aloe vera est particulièrement recommandé pour prendre soin des peaux mixtes, grasses et/ou à tendance acnéique.
  • Régénératrices cutanés et anti-âge : il aide à combattre divers problèmes cutanés (psoriasis, eczéma…) et améliore l’aspect des peaux matures. En effet, le gel d’aloe vera stimule les cellules qui produisent les fibres de collagène et d’élastine. Grâce à cela, la peau est plus élastique et moins ridée.
  • Hydratantes : le gel d’aloe vera permet de compenser la perte en eau de la peau.
  • Apaisantes : en cas de coups de soleil ou de brûlures superficielles, le gel d’aloe vera soulagera la douleur dès la première application.

Utilisation : pour les cicatrices, les coups de soleil ou pour combattre les rides, vous pouvez en étaler sur votre peau chaque soir en massant délicatement. Dans les autres cas, deux à trois applications par semaine suffisent.

Bon à savoir : le gel d’aloe vera est également excellent pour les cheveux ! En effet, il permet de réduire leur chute, de les hydrater et les nourrir en profondeur. L’idéal est de se masser le cuir chevelu avec le gel environ 1 heure avant votre shampoing. Vous pouvez aussi en mettre sur les longueurs. Enfin, pour les lectrices et lecteurs qui sont à la recherche d’un gel prêt à l’emploi, sachez que nous en proposons un sur notre e-boutique.  Cliquez-ici pour plus d’informations.

Comment extraire le gel d’aloe vera ?

Tout d’abord, il vous faudra une feuille d’aloe vera. Pour cela, deux options s’offrent à vous :

  1. couper une feuille sur le bas de la plante : la feuille doit être prélevée sur l’extérieur de la plante. Il faut qu’elle soit en bon état, ferme et épaisse.
  2. acheter une dans un magasin bio : en moyenne, il faut compter 6/7€ le kilo soit environ 5€ la feuille.

Matériel (consulter l’article sur les bonnes pratiques de fabrication) :

  • un couteau,
  • une paire de gants,
  • un pot en verre (préalablement stérilisé),
  • un ou des bacs à glaçons (pour une conservation au congélateur),
  • une cuillère à soupe,
  • un mixeur,
  • de l’alcool pour désinfecter le matériel (couteau, cuillère…),
  • une étiquette indiquant qu’il s’agit de gel d’aloe vera ainsi que la date de l’extraction.

Rappel : Il est très important de respecter quelques règles d’hygiènes lorsque vous fabriquez des cosmétiques. Pour plus d’informations, je vous invite à vous rendre dans la rubrique « formule » afin de consulter l’article consacré aux bonnes pratiques de fabrication.

Préparation :

  1. Passer la feuille d’aloe vera sous l’eau puis l’essuyer avec un chiffon propre.
  2. Retirer le bas de la feuille à l’aide d’un couteau.
  3. Couper la feuille en plusieurs morceaux.
  4. Découper les côtés épineux de la feuille.
  5. Couper chaque morceau en deux puis retirer le gel à l’aide d’un couteau.
  6. Déposer le tout dans un mixeur puis mélanger le tout jusqu’à ce que le gel devienne liquide.
  7. Transvider le gel dans un pot en verre ou dans des bacs à glaçons, auquel cas, le gel se conservera plus longtemps.
  8. Placer le pot au réfrigérateur ou les bacs à glaçons dans le congélateur.
  9. Fermer et étiqueter le pot puis le mettre dans le réfrigérateur.

Comment conserver le gel d’Aloe Vera ?

extraire-gel-aloe-vera

Vous pouvez conserver le gel d’aloe vera quelques jours au réfrigérateur. Pour une conservation plus longue, mettre le gel dans des bacs à glaçons à placer au congélateur. Cette solution est pratique car elle permet de démouler la dose dont vous avez besoin au jour le jour.

L’intérêt de faire son gel d’aloe vera maison est d’éviter les conservateurs. Si vraiment vous paniquez et craignez une prolifération de bactéries vous pouvez ajouter environ 2% de Leucidal (il s’agit d’un conservateur 100% d’origine naturelle). Attention : dans ce cas, il faudra utiliser le gel par voie externe uniquement.

À noter : cette vidéo est destinée aux personnes qui veulent utiliser l’aloe vera en usage externe. En effet, si vous souhaitez boire l’aloe vera, il faudra faire attention à ne pas prélever l’aloïne qu’elle contient – elle est de couleur jaune/marron. Les raisons ? D’une part cela donnera un goût amer à votre boisson, d’autre part, cette molécule à un effet laxatif puissant. À éviter donc avant un rendez-vous galant !

Aloe Vera : plante magique !

bienfaits-aloe-vera

Prochainement, je ferai un article plus détaillé sur l’aloe vera car on en a jamais fait le tour ! Cette plante est vraiment magique !

Notez toutefois que le gel d’aloe vera peut provoquer des réactions cutanées chez les personnes ayant une peau réactive ou sensible. En cas de doute, mieux vaut faire un test sur une petite zone et attendre 24 heures afin de voir si vous y êtes allergique.

En attendant le prochain article, pensez à partager celui-ci autour de vous et à laisser un commentaire si vous avez des questions.

À bientôt !

 

Partager cet article
Passionnée par la cosmétique, la santé et soucieuse de l’environnement, j'ai suivi des formations en dermo-cosmétique naturelle, aromathérapie... Créé ce blog ainsi que la marque de cosmétiques naturels et biologiques RemèTerre - clin d'oeil à mon nom de famille. En parallèle, j'aide les personnes à prendre soin de leur peau grâce à des méthodes naturelles. Si vous avez des questions ou besoin de conseils, je serai ravie de vous répondre à travers les commentaires.
Posts created 49

9 commentaires pour “Comment extraire le gel d’aloe vera ?

  1. Bonjour, ma fille de 11 ans a un problème de cuir chevelu. La pédiatre me dit que c’est une dérmatite seboreique. Ce sont des démangeaisons et des croûtes qui se forment sur son crâne. Je ne veux pas utiliser les corticostéroides prescrites. Est ce que le gel aloé véra pourrait donner des effets bénéfiques dans ce cas? Salutations, Téodora

    1. Bonjour Teodora,

      Oui, le gel d’aloe vera peut avoir des effets bénéfiques pour éliminer les croûtes, cependant, il serait bien de déterminer la cause de la dermatite de votre fille (fatigue, stress, alimentation – trop de sucres par exemples…) Pour ce qui est du gel d’aloe vera, je vous conseille d’en appliquer sur le cuir chevelu un soir sur deux (une noisette suffira). Important :
      – Il faut espacer les shampoings (3 shampoings par semaine maximum), stopper ceux qui contiennent des sulfates et des silicones.
      – Rincer les cheveux avec une eau vinaigrée permettra de réacidifier le cuir chevelu (1l d’eau tiède + 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre).
      – Laisser les cheveux sécher à l’air libre.
      – Une fois par semaine, un masque au rhassoul pourra également donner de bons résultats.
      – La veille du shampoing, en cas de démangeaisons, masser le cuir chevelu avec un peu d’huile de jojoba.
      N’hésitez pas à me tenir au courant des résultats.

      Bonne journée,

      Virginie

  2. Bonjour, comment l’utiliser sur une plaie ouverte au niveau de la vulve, faut il appliquer directement la préparation sur la plaie (avec ou sans pansement) , la préparation reste elle la même ? Merci

    1. Bonjour Anabelle,
      Excusez-moi de vous répondre tardivement. Pour ce qui est des plaies sur la vulve, je vous conseille de consulter un gynécologue avant de tenter quoi que ce soit. En effet, c’est une zone très fragile, il est important d’être vigilant.
      Si cela n’est pas indiscret, comment va votre plaie depuis la dernière fois ?
      Bonne journée,
      Virginie

  3. Bonjour,
    J’ai une plante depuis quelques années qui m’a fait de nombreux rejetons cette année. Pour les extraire, j’ai malheureusement dû couper certaines feuilles que je vais utiliser. J’ai séparé le jus et la pulpe mais je ne sais pas ce que l’on peut faire avec la pulpe récupérée.
    Merci de vos lumières

    1. Bonjour Lola,
      A l’intérieur de la feuille, vous avez ce qu’on appelle du gel. Le gel peut être appliqué sur la peau ou consommé par voie interne à raison d’une cuillère à soupe dans un verre de jus de fruits par exemple (ne pas en consommer en cas d’allergie à l’oignon, l’ail ou l’asperge car il s’agit de la même famille que l’aloe). A boire plutôt 30mn/1h avant un repas. Au moment d’extraire le gel, il est important de ne pas prélever les parties « Jaunes/oranges/brunes » qui se trouvent sur les bords de la feuille car elles sont laxatives, irritantes et peuvent même être dangereuses pour le foie et les reins. Seul le gel est consommable. Je vous conseille donc de ne pas trop racler le bord de la feuille. Notez bien qu’il est déconseillé d’en consommer en cas de grossesse, chez les enfants ou personnes fragiles.
      En cas de doute, le mieux est d’utiliser le gel par voie externe, en l’appliquant sur la peau. Il possède de multiples vertus. Même en application externe, il faut toujours faire attention de ne pas prélever le latex qui se trouve au bord de la feuille.
      A bientôt,
      Virginie

      1. Bonjour,
        Merci pour votre réponse. Mais elle ne répond pas à ma question qui était : que peut-on faire de la pulpe une fois qu’on l’a séparé du gel…

  4. Bonjour.

    Je lis ci et là que l’OMS aurait déclaré l’aloe vera cancérogène pour une utilisation de sa feuille complète. Je ne parviens pas à trouver de source cela dit.
    Cependant, qu’en serait-il du gel à lui seul ?

    Merci.

    1. Bonjour Lucie,
      Sauf erreur de ma part, je n’ai pas retrouvé d’informations indiquant que l’OMS a déclaré la feuille d’aloe vera cancérigène.
      En me référant aux informations communiquées par l’ANSES, voilà ce qu’ils indiquent : « La feuille d’Aloe vera secrète un liquide de couleur jaune (appelé latex) riche en dérivés hydroxyanthracéniques (DHA), des molécules qui ont un effet laxatif très puissant et qui sont à l’origine de multiples effets indésirables largement documentés. Par ailleurs, l’Efsa indique que ces DHA sont également susceptibles d’endommager l’ADN et d’être cancérigènes. » En revanche, une étude menée sur des rats a déjà démontré qu’à partir du moment où ce fameux liquide jaune a été retiré, il n’y a pas de risques de consommer le gel par voie interne. Dans les magasins bio, vous pourrez trouver sans problème de l’aloe prête à l’emploi pour un usage interne.
      Pour ce qui est du gel, à partir du moment où il est extrait correctement, en prenant soin de retirer ce fameux liquide jaune, il n’y a pas de soucis. Au contraire, il existe des preuves que l’utilisation topique de produits à base d’aloe vera pourrait être utile pour traiter les symptômes de certaines affections telles que le psoriasis et certaines éruptions cutanées.
      Enfin, je rappelle – au cas où – que le gel d’aloe vera RemèTerre s’utilise uniquement par voie externe.
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.
      Très bonne journée,
      Virginie

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut